Claude-Marie Thibert-Boutou studio

CMTB is a tapestry weaver who was influenced in the 70’ by the work of Polish weavers. I visited her studio in Vendée where she kindly received me. You can follow her work here.

CMTB est une artiste licière très influencée par les artistes polonais des années 70. Elle m’a très gentiment reçu dans son atelier en Vendée. Plus d’infos là.

Alice et Anita

They are almost done now, off the loom, I still have to make the finitions. As I’m totally behind that blog, I will try something new: very short articles, just a photo and a legend, but more.

Alice et Anita sont presque finies, tombées du métier, mais il reste les finitions. Comme je suis vraiment à la rue dans l’écriture de ce blog, je tente : des articles très courts, une photo une légende, mais plus souvent.

February 2021

I’m behind, I know….

Je sais, je sais, je suis en retard.

What happened?
Alice et Anita are progressing. The kilim, not so much.

Alice et Anita progressent. Le kilim, pas tellement.

Françoise is becoming a (almost) professional sewer.

Françoise est en train de devenir une couturière professionnelle (presque).

Jon has finished his gorgeous Palm fruit and another quilting sample. What’s next?

Jon a terminé son magnifique Palm fruit, et le deuxième carré de quilt. Et après?

I enjoyed weaving this tape, even if we can’t say it’s a great success yet. It looks like a snake skin.
J’ai adoré tisser ce ruban, même si on ne peut pas dire que c’est une super réussite, ça ressemble à une peau de serpent.

I bought this little Norwegian loom, a (very) cheaper Mirrix, with an unfinished tapestry on. With the wool leftover I will weave a small thanks piece for this unknown weaver.
J’ai trouvé ce petit métier norvégien, avec une tapisserie inachevée. Avec la laine qui reste, je ferai une petite tapisserie en remerciement à cette licière inconnue.

Christmas 1933

I was honored to be invited of this Tolkien tapestry at the Cité de la tapisserie in Aubusson. I was invited there by my friend Julie who was one of the weavers. Two studios worked together, Julie’s on Willyarn, and the Just’lissières. It was moving and beautiful, so I’ll just let you watch the photos. Julie posted a video on her channel (where she is interviewed in English by me).
J’ai eu l’honneur d’être invitée à la tombée de métier de cette tapisserie de Tolkien à la Cité de la tapisserie youtubeà Aubusson. J’y ai été invitée par mon amie Julie qui était une des lissières. Deux ateliers ont travaillé en même temps, celui de Julie Willyarn et l’atelier Jus’lissières. Ca a été émouvant et très beau, je vous laisse regarder les photos. Julie a posté une video sur sa chaîne (interviewé par moi!)

January 2021

I didn’t post a lot in January, but a lot of things happened. I began my two big tapestries, the kilim and Alice et Anita 7. I attended my first cuting (unlooming? Cut-off? Whatever) ceremony at the Cité de la tapisserie; and my friends did a lot of things too. I will dedicate a post to the Tolkien tapestry later this week, but here are the latest new!

Je n’ai pas beaucoup posté en janvier, mais j’ai beaucoup bossé et il s’est passé pas mal de choses : j’ai commencé mes deux grandes tapisseries, le kilim et Alice et Anita 7; j’ai assisté à ma première tombée de métier à la cité de la tapisserie; et mes amis ont été très productifs.

Alice et Anita

After so many samples (by the way, a post on the Alices next week), I finally begun. The warping was difficult, and is not perfect at all, I hope I will be able to finish despite it. The weaving is beginning with a part I never sampled, and I’m struggling. And despite all the samplings, I decided to change the thickness of the bundle at the last minute . Good decision I think, I prefer the bead and it weaves faster!

Après tant d’échantillons et d’essais, j’ai enfin commencé. (Au fait, un post sur les Alice la semaine prochaine). Le montage de la chaine n’a pas été facile, et j’espère que je pourrai aller jusqu’au bout malgré les problèmes de tension. J’ai commencé le tissage par une partie pour laquelle je n’avais pas fait d’essais, et je galère. D’ailleurs, malgré tout le travail préalable, j’ai décidé de changer l’épaisseur des fils de trame à la dernière minute, et je m’en félicite. Je préfère le grain et ça va plus vite!

My friends’ productions

Jon’s quilt

Jon is the proud owner of a beautiful family quilt, and curious as usual, he wanted to know hos it was made. So which better way than to replicate it? So did he, and you can see the first square. Will he do the whole thing, I don’t know! (He doesn’t know neither I bet)

Jon est l’heureux propriétaire d’un patchwork de famille, et il a voulu savoir comment c’était fait. Quel meilleur moyen que d’essayer de le reproduire? C’est ce qu’il a fait, et voici le premier carré. Va-t-il faire l’édredon entier, je ne sais pas et lui non plus à mon avis!

Francoise is newly retired, and has carefully prepared for it. She’s taking a sewing class , and here are her two first productions, a bag for a pie, and a pouch.
Françoise n’est pas femme à laisser l’organisation de sa retraite au hasard, et prend des cours de couture. Voici ses premières productions, un sac à tarte et une pochette.

Michèle is recovering from a knee surgery, and has decided to begin drawing while healing (for healing?). Here is one of her pastels, from a painter whose name I forgot.

Michèle se remet d’une opération du genou, et s’est mis à dessiner pendant qu’elle guérit (ou pour guérir?). Voici une de ses productions, d’après un peintre dont j’ai oublié le nom.

Kilim 2021

I decided to try to replicate a kilim I love. I began by a thorough observation, and found right away that I would have to downsize my ambitions. The kilim has a wool warp and is woven at a sett of approximately 16 epi. As it will be for me a first at weaving at such a scale, my replication became an inspiration : I will weave at 6 epi, with a cotton warp (12/36) and a blended wool/nylon weft from Christabel Balfour and Airedale Yarns.

J’ai décidé de reproduire un kilim que j’ai et que j’adore. Après une observation attentive, j’ai vite compris que je n’y arriverai pas, d’une part parce qu’il est tissé très fin, et d’autre part car ce sera la première fois que je tisserai à cette échelle. J’ia donc décidé de m’en inspirer, et de le tisser ave un coton et une laine plus épaisse (voir les liens en anglais).

My first work was to measure the kilims and its patterns. I then made templates of the tree patterns, and I intend to use them instead of a cartoon. I taped the back of the paper to strengthen it.

Le premier boulot a été de tout mesurer, puis de tracer des gabarits des motifs. Ils sont scotchés au dos pour être plus solides.

The next step was to calculate my warp and place it on the warping board. My guides were two French books of Gobelins master weavers of the 70’. It was the first time I did it on such a scale, having 9 bouts of 30 threads each. I carefully tried to tie every part as indicated in the books, then put them on the metal stick. (Dear English speaking readers, apologies for the vocabulary, I simply don’t know the name of this in English. In French : verdillon).


Après, il a fallu mesurer la longueur de la chaine, puis l’ourdir sur l’ourdissoir calé contre le métier, aidé par deux bouquins de liciers des Gobelins des années 70 (Galice et Coffinet, un grand merci à eux!) J’avais donc 9 piennes (liasses si vous voulez) de 30 fils de 2,80m, et après avoir noué tous les liens, je les ai posées sur le verdillon (une barre de métal).

Then , I made my first BIG mistake: as one of the bout was only 15 threads, I decided to split its place, and to put it in the middle of the verdillon. To do so, I had to move all the bouts I had careful placed, and of course one fell. After a lot of swearing and sweating, every thing went back to normal (almost……)

Et là, j’ai fait ma première ENORME erreur: j’ai voulu changer une des piennes de place et ma mettre au milieu. Ca a failli tourner vilain, mais après pas mal de galère, j’ai rattrapé le coup ( enfin je croyais….)

I forgot to tell you it was the first time I warped my vintage Glimakra Gobelin, with very few documentation. I managed to roll the warp on the upper beam, and then I saw that mess in the middle of the warp !!! This was the direct consequence of the BIG mistake.

J’ai oublié de vous dire que c’est la première fois que je monte une chaîne sur ce métier, un vintage Glimakra Gobelin. Je me suis débrouillée, sans beaucoup de documentation , j’ai enroulé sur l’ensouple du haut, et là, horreur, malheur!

It meant I had to cut all the bouts, get everything right, and knot them on the verdillon. I was disappointed because I wanted to warp it the Gobelins way, just putting the other end of the bouts on the lower verdillon and rolling.

Cet horrible pataquès voulait dire que je devais couper les extrémités, remettre tout en ordre et faire des noeuds pour attacher les piennes au verdillon du bas, alors que je voulais tenter la méthode Gobelins, qui glisse le verdillon dans les boucles du bas et roule ma poule on enroule.

Anyway, I did it, and I’m now in the process of knotting the heddles. To be continued….

Bon, ben je l’ai fait, et maintenant les lices! La suite au prochain numéro…

Just in time!

I wrote I will post once a month, and I nearly missed it! I’m not posting, but I’m weaving a lot. I warped the Leclerc loom for the second time (I have still some warp tension issues…), and I’m studying and sampling for the big Alice and Anita. Some of the samples turned ok, some not. I’m just finishing my third Alice and will post other pictures when they’ll be off the loom.

J’ai écrit que je posterai ici une fois par mois, et j’ai failli manquer à ma parole. Je ne poste pas, mais je tisse beaucoup. J’ai monté une deuxième chaîne sur le Leclerc (avec quelques problèmes de tension je dois l’avouer..), et je continue mes études et échantillons pour mon “grand “ projet. Certaines études fonctionnent bien, d’autres moins. Je suis en train de finir ma troisième Alice, et je prendrai de meilleurs photos quand je tomberai le métier.

Also, I change my work space to accommodate another loom in it. I want to weave a rug, with Christabel Balfour wools, I want to try my hand at kilims.

J’ai réaménagé mon atelier pour y glisser un deuxième grand métier, j’ai envie de me lancer dans un kilim, avec la laine que j’ai acheté à Christabel Balfour.

Some news from my friends : Celina and Frédérique are working on different and sometimes secret projects, I’ll let you know. Sylvie has tried her hands at indigo dye.

Des nouvelles des amis : Celina et Frédérique travaillent sur différents projets, quelquefois secrets, bientpdes nouvelles. Sylvie s’est essayé à la teinture à l’indigo.


Jon gifted me with beautiful (and useful) cotton towels, that I use daily now. He is also weaving silk carves for his friends, and sampling gorgeous linen for a shirt. (And I’m waiting for his latest big piece).

Jon m’a offert de fabuleuses serviettes, que j’utilise quotidiennement. Il est en train de tisser des écharpes en soie pour des amis, et m’a envoyé ces splendides échantillons de tissu en lin, qu’il fait pour des chemises. (Et j’attends qu’il me montre sa grande tapisserie terminée…)

And in these troubled times, I wish you all blessed mornings like this one.
Dans ces temps difficiles, je vous souhaite à tous d’aussi beaux matins que celui-ci.

20 fois sur le métier

“Make haste slowly, and without losing courage
Twenty times on the loom, hand over your work,
Polish it constantly, and polish it again,
Add sometimes, and erase often”.

“Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez”.

Nicolas Boileau

I intend to weave a big piece from this picture I’m obsessed with. To prepare it, I will have to sample different parts of it. I began with Anita’s face. For those interested in technical details, I will write them in the legend of each picture. I made 6 Anitas. The last ones are as closed as my skills allow of what I see in my head. I’m beginning Alice’s face sample.

J’ai le projet de tisser une grande pièce. Pour cela, je dois en passer par des essais et échantillons. J’ai commencé par le visage d’Anita. Pour ceux que cela intéresse, les détails techniques seront en légende de chaque photo. J’ai tissé 6 Anita. Les dernières sont presque ce que je souhaitais compte tenu de l’état actuel de mes compétences. Maintenant j’attaque Alice.