Sustainable diary 2

I don’t want to throw away the yarn leftovers of my tapestries. So, for the second time now, I decided to weave them. The rules : weave most of the what I have, wedge weave, rows of the same height. It’s not really a diary, since it will take me a few days. But it’s a trace of my weavings, I remember where I use every bit of thread, and it is very relaxing, I’m able to just weave and let the ideas come to my mind.

Je refuse de jeter les bouts de laine qui me restent après avoir fini une tapisserie. Alors je les garde dans un sac en plastique, et là, pour la deuxième fois je vais les tisser. Les règles: essayer de tout utiliser, tout tisser en wedge weave en rangées égales. Ce n’est pas vraiment un journal, car ça ne va me prendre que quelques jours. Mais cela reste une trace de mes tissages passés, je me rappelle d’où vient chaque brin de fil. C’est super agréable, je tisse et je laisse les idées arriver.

Wedge weave the Silvia Heyden’s way

I’m a huge fan of Silvia Heyden, and her tapestries are still for me a mystery. That’s the reason why I decided to try my hand at it. I first begun with a free weaving, being cautious to use like her a very limited range of colors. The warp is wool, as is the weft. It was pleasant to weave, but far from approaching Heyden’s pieces. So I decided to copy one of her tapestries, my preferred one. I’m am always very far, and I didn’t have the right colors but I understood how she did some parts. So, I learned, I had joy, and I like this second little piece.
J’adore Silvia Heyden, et ses tapisseries sont pour moi une énigme. J’ai donc essayé de tisser comme elle, d’abord en freestyle, en prenant garde de restreindre comme elle le nombre de couleurs. Ca a été sympa, mais très loin de ce qu’elle fait. Alors je puis passée a l`exercice de copie, et même si je suis encore très loin j ai appris plein de trucs, je me suis amusée et j aime bien cette petite pièce. (désolée pour certains accents, clavier américain)

Four People off the loom

Done. The weaving begun as a simple experiment. It will now stay forever as the witness and the help in hard times. My lines are not very smooth, and I could have worked more on the design, but it was just an enlarged doodle, an exercice with some technical goals. I reached some of the them : weave at 6 epi, with different yarns for weft, at a larger scale, keep my selveges straight and even (almost). I am quite happy too with the colors and values. But I failed with my frame: as the triangles didn’t match at the end, I didn’t know how to fix it, choose the wrong solution, so this piece will be forever imbalanced. On to the next one.

Fini. Cette tapisserie a commencé comme une tranquille experimentation. Elle restera à jamais le témoin tissé et le compagnon de moments difficiles. Les lignes ne sont pas très fluides, et j’aurais pu travailler davantage le dessin, mais cette tapisserie a d’abord été un exercice dans lequel je me suis fixé des buts techniques. J’en ai atteint quelques uns : tisser à une plus grande échelle, avec une chaîne plus large, et différentes sortes de laine, tout en gardant des lisières droites (presque…). Je suis satisfaite des couleurs et du jeu de valeurs. Mais je me suis plantée avec le cadre, à la fin du tissage les triangles ne coïncidaient plus. J’ai cherché une solution et celle que je tissée n’est pas la bonne. Alors je vais juste plier à ras, cela fonctionne mieux, même si la tapisserie restera déséquilibrée. Et je me mets à la prochaine.

Experimenting wedge weave

Since I discovered Silvia Heyden (have a look there: https://vimeo.com/25136243), I wanted to give a try at wedge weave. To be honest, I tried, and failed. I tried again this week ( you know the proverb), and wove two different little things. One quite ugly, red and beige, on wool warp, but for the first time I understood where I had to go. The other one, in the Navajo style, much prettier and easy. I may do it again as a woodle, when I don’t know what to weave.

Ca faisait longtemps que j’avais envie d’essayer ce qu’on appelle le tissage “dans la forme”, c’est ã dire une trame non horizontale, en fait depuis que j’ai découvert l’oeuvre de Silvia Heyden (https://vimeo.com/25136243). J’ai fait deux tentatives cette semaine, une moche rouge et beige, mais qui m’a permis de comprendre oú je devais aller; l’autre, dans le style Navajo, est plus facile et jolie. Je pourrais en faire d’autres comme ça pour me délasser.

The last one

I’m quite struggling with this one, and I don’t know how I will finish him/her. Light or dark blue? And I’m awfully sure the triangles of both sides won’t match. To each day its burden, we’ll see.

C’est le dernier des 4, et je coince un peu pour le/la finir. Bleu foncé ou bleu clair? En plus, je suis sûre que les triangles des bordures ne vont pas coïncider… A chaque jour suffit sa peine, on verra.

My friends are makers, even during lockdowns.

All over the world, my resilient friends are makers. Jon and Celina are weaving tapestry, Françoise and Claudine are reinventing their gardens, Manuèle is drawing, Olivier is creating a digital choir. To all all them, even to those who are not makers, thanks for being there.

La bise à tous mes amis, ceux qui jardinent, ceux qui tissent, ceux qui dessinent, ceux qui chantent, ceux qui bullent tranquilles ou pas tranquilles. Merci d’être là.